Ingéniérie sociale

Qu'est-ce que l'ingéniérie sociale ?

Il s’agit d’une technique qui consiste pour le fraudeur à essayer d’abuser des gens en jouant sur des caractères typiquement humains comme la confiance, la curiosité, la naïveté, la peur, la cupidité…

En se faisant passer pour quelqu’un d’autre, le fraudeur peut soutirer des informations qu’il ne pourrait, sinon, obtenir ou qui lui coûteraient beaucoup plus d’efforts ou d’argent.

Le phishing, les malwares et l’usurpation d’identité sont autant de techniques de fraude qui relèvent toutes de l’ « ingéniérie sociale ».

Les scénarios suivants sont également des recettes éprouvées :

  • Vous êtes invité(e) à verser de l’argent dans le cadre d’un concours. Vous apprenez que vous avez gagné un prix, mais que vous devez d’abord verser une certaine somme pour couvrir les frais de dossier.
  • Vous recevez un message vous demandant de participer à un concours. Pour augmenter vos chances, vous devez acheter quelque chose.
  • Un ami sur internet vous demande de lui verser une somme d’argent pour venir vous rendre visite ou pour acheter un nouvel ordinateur pour pouvoir mieux chatter avec vous. 

En point de de mire : boiler room fraude and recovery room fraude

Boiler room fraude : vous êtes contacté(e) pour acheter des actions peu connues ou des produits financiers exotiques. Le premier investissement, limité en montant, s’avère très rapidement rentable. Les nouveaux investissements ensuite réalisés débouchent toutefois sur des pertes. Lorsque vous réclamez votre argent, il apparaît en outre souvent qu’il est indispensable pour ce faire de procéder à de nouveaux versements. 

Recovery room fraude : les investisseurs qui ont déjà été victimes d’une fraude sont contactés et il leur est proposé de les aider à rentrer dans leur perte. Ils ne récupéreront toutefois pas leur argent mais perdront en plus aussi la rémunération versée pour l’« aide » apportée. 

Ingéniérie sociale en textes en et images :